Philosophie

Une approche profondément orientée vers le client et sa satisfaction totale sont les fils conducteurs à la base de notre vision à long terme. Notre organisation quotidienne est entièrement axée sur ces principes, de manière à pouvoir nous améliorer et nous corriger sans cesse.

Entreprendre durablement, c’est aussi pratiquer le commerce équitable avec la devise "vous en avez pour votre argent". Aller au-delà de vos attentes, c’est garantir notre succès et votre satisfaction à long terme. Chaque client satisfait nous apporte de nouveaux clients. Cela aussi, c’est entreprendre durablement.

 

Cuisine après cuisine, nous avons développé notre entreprise jusqu’à ce qu’elle devienne The Kitchen Company (connue jusqu’en 2010 sous le nom de AD productions).

Votre cuisine de demain est le résultat d'une collaboration avec nos partenaires: la meilleur boutique en ligne spécialisée en accessoires de cuisine Cookozi, la société Aiding Group et des promoteurs immobiliers.

Laissez-nous vous inspirer…

Marc Albert

Les prémisses d’une histoire

Le 2 janvier 2002, lorsque nous avons franchi pour la première fois la grille de notre siège actuel, nous n’avions pratiquement aucune idée de ce qui nous attendait. L’image qui suit vous permettra peut-être de mieux comprendre pourquoi nous nous sentons si bien sur ce site, porteur d’une énergie positive quotidienne. 

L’ancienne usine de carton d’Alsemberg est un témoignage rare de l’évolution de la production de papier et de carton en Belgique. Du papier artisanal est fabriqué sur ce site depuis le 16e siècle. Sous l’influence de la révolution industrielle, au 19e siècle, l’usine s’est reconvertie dans la fabrication de carton industriel.

Le site lui-même a déjà une longue et riche histoire. Des écrits datant de 1306 mentionnent déjà la présence du moulin ('banmolen') de Molenbeek. Un 'banmolen' ou 'dwangmolen' était un moulin où le paysan était obligé de faire moudre son grain. Il n’était pas rare que ces moulins appartiennent au seigneur local ou à une autorité, ou encore à une abbaye. Le droit féodal sur la coercition moulin a vu le jour en Europe occidentale, au douzième siècle. L’objet de ce droit était de percevoir, à titre de taxe, une partie (souvent un dixième) du grain qui y était moulu.

C’est au 16e siècle que le moulin a été transformé en moulin à papier. À cette époque, de nombreux moulins à papier ont été construits dans le Brabant central (au sud et à l’est de Bruxelles), près des cours d’eau rapides. La région est ainsi devenue le premier fournisseur de papier de l’ancienne Broekzele  - les 'Broeklanden aan de Zenne', ce qui signifie littéralement 'groupe d’habitations près des marais' -, aujourd’hui nommée Bruxelles.

Aux environs de 1840, l’homme a découvert que la cellulose du bois constituait une excellente matière première pour la fabrication du papier. Jusqu’à cette époque, seuls les haillons (anciens vêtements) étaient utilisés. Au milieu du 19e siècle, les moulins à papier se sont reconvertis dans la fabrication du carton. Les anciens bâtiments étaient en effet devenus trop exigus pour abriter les machines modernes qui produisaient le papier en rouleaux.

Plus tard, mais toujours au 19e siècle, les moulins à eau ont été remplacés pour l’actionnement des machines par la machine à vapeur. L’usine d’Alsemberg a produit du carton jusque dans les années 1970. Après 20 années d’abandon et de délabrement, les bâtiments ont été restaurés en leur état actuel. Ce site, qui fait partie de notre patrimoine archéologique industriel, accueille à présent un centre d’entreprises moderne.